Uncategorized

Ann ésie – épisode 2

Big Dicks

Ann ésie – épisode 2
“Ngnnf !”
Anne voudrait crier, mais le baillon l’en empêche. Ses yeux s’emplissent de larmes.
Je l’ai mise au pilori. Nue, tête et mains entravées, la croupe offerte.
Je viens de lui insérer un énorme gode dans le cul, que je fais aller et venir lentement, faisant ressortir la peau fragile à l’intérieur de son rectum.
J’adore lui distendre l’anus, que ce soit avec ma bite, celle d’un autre, ou un objet quelconque.
“Je vais te ravager le cul, petite pute”

(“you’ve got a new message”. Un frisson parcourt la lectrice. Ses mamelons se dressent – sa nudité tombe plutôt bien. Elle va s’asseoir face au pc, cuisses légèrement ouvertes, curieuse. Le contact frais de la chaise contre ses fesses nues est agréable)

Je me suis pris au jeu. Anne s’est avérée une esclave très docile. J’en prenais soin, en contrepartie elle me suivait dans tous les délires sexuels que je pouvais avoir.
Au début, ce fut elle et moi: je lui faisais porter les choses, dire les mots, prendre les positions qui m’excitaient.
J’aimais surtout la voir nue, une fine chaîne dorée à la taille, des escarpins Jimmy Choo façon lingerie, et un collier de chienne autour du cou. Je la faisais s’accroupir dans la chambre, cuisses écartées et je lui disais de se branler en lui baisant la bouche. Puis je l’obligeais à se frotter les seins avec le sperme et la salive qui lui dégoulinaient de la bouche.

(La lectrice commence à lire les mots sur l’écran, sa caméra intérieure se met en branle. Elle sent sa chatte se tremper. Tout à sa lecture, elle commence à se caresser, faisant rouler son clitoris entre ses doigts).

Je me saisis d’une des bougies parfumées de la cave. L’odeur de musque qui imprègne l’atmosphère est entêtante. Delicatement, je fais tomber quelques gouttes de cire fondue sur les fesses de ma chienne.
“Ngnnnn !”
Une nouvelle sensation vient s’ajouter à l’intense penetration anale. Le cerveau de ma pute baigne dans un flux électrique de neurotransmetteurs déchaînés. Elle ne sait plus si elle a mal ou si elle jouit. Elle ne sait plus si elle est dans ma cave ou dans une illusion créée par un démiurge malin.

(Les mots commencent à brûler. Sa rétine, son vagin. La lectrice carre ses jambes contre la table du PC, bien écartées. Elle bascule sa croupe vers l’avant, ses trous offerts. Elle se met les doigts dans la chatte, qu’elle branle vigoureusement. De l’autre main, elle s’écarte un peu les fesses, titillant son anus)

Le porno chic lui allait bien. Anne était une belle femme avec sa peau marmoréenne, ses longs cheveux noirs, ses seins lourds, ses fesses rebondies, ses longues jambes fuselées. J’eprouvais le besoin de montrer, partager l’objet de mon désir. Un soir, je l’emmenais donc en club échangiste. Je lui faisais porter une robe bustier sur une combinaison en resille, ouverte à l’entrejambe. L’endroit faisait penser à un night club. Nous prîmes une table, près d’un autre couple que je jugeai à mon goût. Lui était un homme dans la force de l’âge, les cheveux bouclés, l’air bien portant, elle une fille svelte, petits seins, les cheveux courts. Je commandai une bouteille, et j’engageai la conversation. Il s’appelait Frankie, elle Pomme. Nous nous entendîmes et rejoignâmes une alcôve.

(“Oui, maître, j’aime être ta chose, m’abandonner à tes désirs”. La lectrice a sa main dans la chatte, trempée de mouille. Elle étale le jus sur son petit trou, dans lequel elle glisse un doigt, puis deux. Elle adore sentir ses mains se toucher à travers la mince paroi anale. Les cuisses bien écartées, elle se fiste la chatte, se doigte le cul. Elle voudrait que son maître la voie ainsi, voir sa bite durcir pendant qu’elle se touche).

Je retire l’énorme gode du cul de ma pute. J’écarte ses fesses, faisant palpiter l’orifice déformé. Je lui mets une claque.
“Ngwaaah !”
“Je vais t’enculer à fond, chienne ! Mais d’abord…”
Je tourne le bouton de la télécommande au maximum. L’oeuf vibrant que je lui ai mis dans la chatte fait violemment trembler son vagin. Anne relève la tête, les yeux exorbités. La salive s’accumule derrière son baillon.
“Nglll !”
Je la rend à moitié folle.

(“Putain, elle m’excite son histoire”. La lectrice quitte la chaise gluante de mouille. Elle se rue sur sa broîte à malices, extirpe le baillon boule qu’elle noue fievreusement, prend son gode préféré et s’installe à genoux sur son lit, face au mur. Prenant appui d’une main, elle tend tous les muscles de son corps, forçant l’entrée de sa chatte baveuse avec l’engin. Elle commence à onduler du bassin, mouillant généreusement et le gode, et ses draps).

Anne a quitté sa robe. Agenouillée, elle branle Frankie avec ses gros seins.
“Ah ! quel pied !”
Pomme lèche l’anus de son compagnon, empalée sur ma queue. Elle va et vient en poussant sur ses jambes. Ses jus coulent le long de ma verge, se mêlant à mes poils pubiens. De temps à autre, elle contracte son vagin, envoyant une délicieuse sensation dans mon grand.
“Tu aimes les seins de mon esclave, Frankie ?”
D’offrir Anne ainsi à la luxure d’un autre me plaît. Mais c’est surtout sa totale soumission, son regard éperdu quand je lui ai dit “fais tout ce qu’il te demande” que j’ai aimé. “Vous… Je… Vous êtes sûr ?”
“Frankie ne te fera que ce que je te fais déjà, ce que tu aimes”
“D’ac… D’accord”. J’ai adoré comme elle a hoché la tête.
Et maintenant, elle fait disparaître la bite de Frankie dans sa bouche.
“Slrrp”.
C’est un gros bruit baveux, comme celui de la chatte pilonnée de Pomme.
“Elle est bonne ta cochonne” s’extasie Frankie.
“Attend de l’enculer !”
“Ooooh !? J’ai hâte de voir çà” halète Pomme.

(La lectrice n’est plus qu’un trou moite visité par un gode qui lui remplit le vagin. Elle se sent fontaine. Des centaines, des milliers de petites contractions lui parcourent la chatte, lui font vibrer le clito, tendu comme jamais. “Oui, maître, fais moi jouir”).

Je frotte ma bite contre la croupe tendue de l’esclave au pilori. Elle raidit vite. Je l’insère sans forcer, jusqu’aux couilles, dans son anus palpitant.
“Regarde, salope, tu es tellement ouverte que ça glisse tout seul. N’importe qui peut t’enculer à sec, maintenant, espèce de truie”
“Ngaaa !”
La présence de mon vît dans son rectum excite encore plus Anne. Elle remue sa croupe, procurant d’agréables sensations à mon membre, déjà titillé par les vibrations de l’oeuf.
Je l’encule conscienceusement, prenant plaisir à ses cris étouffés. Je sens le sperme monter dans mes couilles.
“Ngouii”. On dirait vraiment une truie. Je laisse mon gland dans son anus, et je me branle la queue.
“Tu n’es qu’un sac à foutre !”
Elle sent ma main cogner contre ses fesses alors que je me branle dans son anus offert, faisant jouer mon gland avec l’entrée de son sphincter.
Elle pousse des cris étouffés, ce qui m’excite encore plus… Bientôt, un long jet de semence chaude et collante vient tapisser l’intérieur de son cul de cochonne.
Pssrp !
Elle éjacule ! Cette salope d’Anne éjacule, sa chatte fait gicler de grands traits de mouille !

(La lectrice a un orgasme puissant. Sa mouille gicle abondamment sur les draps de son lit. Ses jambes tremblent. Elle se mord les lèvres.
“Maître…” halète-t-elle)
Frankie est juché sur Anne, jambes arquées de part et d’autre du cul d’Anne allongée par terre, croupe tendue vers le haut. Il l’encule jusqu’à la garde, un orteil glissé dans la bouche entr’ouverte de ma pute offerte. Pomme écarte les fesses de la fille offerte à son homme, lui léchant de temps à autre la chatte. Il doit y avoir encore de mon sperme dans sa bouche. Après s’être empalée la chatte et le cul sur ma bite, Pomme s’est fait un plaisir d’ouvrir grand la bouche pour que je lui décharge dessus.
Je regarde Anne dans les yeux. Elle offre son cul à Frankie, sa chatte à Pomme, pour moi… Elle est prête à tout pour moi. Elle sait que je le sais, et ce lien a noué le stupre d’un destin…

(La lectrice est détendue. Allongée sur son lit, elle écarte les jambes, lascive. Elle joue un peu avec l’un de ses seins opulents. De l’autre main, elle tire un peu sur ses lèvres, révélant son clito tuméfié. “J’espère que je te fais bander, maître…”)

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

gaziantep escort antep escort izmir escort karşıyaka escort malatya escort bayan kayseri escort bayan eryaman escort bayan pendik escort bayan tuzla escort bayan kartal escort bayan kurtköy escort bayan ankara escort kayseri escort