Uncategorized

Non je suis bi chap. 2

Non je suis bi chap. 2
En début de soirée, je retourne dans le dortoir, je me met sur mon lit et surf sur internet avec mon téléphone. 40 minutes plus tard, Jenny entre dans la pièce, elle dépose ses affaires sur son lit, et s’approche de moi tout sourire.
-“C’était bien ta journée?”
-“Parfait” lui répondis-je.
-“J’ai beaucoup pensé à la douche de ce matin, et j’ai bien envie de remettre ça” me dit-elle doucement et en se rapprochant de moi.
Sur ces quelques mots, nos visages se rapprochent et nous nous embrassons très tendrement. J’embrasse son cou et glisse mes mains sous son t-shirt, sa peau est douce et parfumée. Elle lève les bras pour que j’enlève son t-shirt, j’en profite pour ôter son soutien-gorge. Ses tétons sont durs, je viens les embrasser langoureusement. Elle s’allonge alors sur mon lit, sur le ventre, je peux alors baisser son legging pour découvrir le très petit string qu’elle porte. J’embrasse une de ses fesses et vient m’allonger sur elle.
-“Dépêche toi de te déshabiller” me dit-elle.
J’y comptais bien, mais elle semblait plus pressée que moi. Je me releva et, en deux trois mouvements, me mis nu et m’allongea sur son dos. Je frottais ma verge au creux de ses fesses, elle bougeait ses hanches en signe d’approbation.
-“Je ne suis pas encore nue, finis de me déshabiller”.
Je m’exécute. Je me redresse sur le lit, elle aussi et se retourne. Je l’embrasse et att**** son string. Elle se tortille un peu pour m’aider à l’enlever… Puis elle me bascule sur le dos. Att**** mon sexe et le caresse doucement. Elle rapproche son visage et entame une fellation, très douce, très tendre. C’est un véritable plaisir qui s’empare de moi. 
Mais d’un coup, la porte du dortoir s’ouvre. C’est Vincent le troisième occupant du dortoir. Il a la vingtaine, brun , mince et de taille moyenne. Il se tourne vers nous et se fige, devient rouge cramoisit, il détourne alors le regard et dit tout gêné:
-“Ouh pardon, je pose juste un truc et je m’en vais!”
-“Non non mais tu peux rester” lui dit Jenny, toujours mon sexe à la main et qui ne prend pas la peine de se cacher.
-“Je voulais pas vous déranger, je reviendrais plus tard” dit-il en se pressant.
-”Tu n’as pas compris c’est une invitation!” Lui lance-t-elle.
Il regarde dans notre direction, tout ébêté, redevient écarlate. Jenny se lève alors, l’att**** par la main et le tire en direction du lit. Elle défait sa ceinture, lui déboutonne le jean et lui baisse rapidement le jean et le boxer en bas, elle prend immédiatement son sexe en bouche. Il n’avait pas eu le temps de commencer à bander. Mais devant cette belle fellation, c’est rapidement chose faite. Je suis toujours allongé sur le lit, mon visage est proche de celui de Jenny, j’ai une parfaite vue sur le service trois pièces de Vincent, il a une belle queue de 16 cm environ, pour 4cm de large je dirais, ses veines sont très prononcées. Lorsque Jenny arrête de le sucer, il bande fermement.
-“Tu as déjà pratiqué la sodomie?” Lui demande-t-elle.
-“Non jamais”
-“‘Parfait, alors on va y remédier, mais tu vas d’abord me montrer comment tu t’y prend sur lui!” Dit-elle en me pointant du doigt. C’est à mon tour d’être surpris. Et elle ajoute en me regardant, un petit sourire en coin:
“Et tu vas me préparer en même temps”.
Elle se met sur le dos, au plus haut dans le lit, légèrement redressée et jambes recroquevillées, elle offre sa chatte et son petit trou en spectacle. J’approche ma tête de sa zone de plaisirs et offre à Vincent une vue sur mon anus. Il n’ose pas bouger.
-“Allez que ce soit le mien ou le sien tu verras c’est tout aussi bien! Commence par lui ensuite ce sera moi!” Lui dit-elle.
Sur ces mot il s’approche de moi et commence à frotter sa verge contre ma raie. Je ne me suis jamais fait sodomiser, mais ça, Jenny ne le savait pas. Je sens qu’il commence à faire de légères pressions avec son sexe sur mon anus. C’est agréable et j’entame un cunnilungus à Jenny. Rapidement elle se met à émettre de petits gémissements. Elle m’oriente un peu en baissant ou relevant ses jambes. Elle finit par les relever au maximum afin que je sois en face de son anus. Je commence alors à lécher ce petit trou serré, qu’elle écarte de ses deux mains. Trop pris dans ce moment, j’en oublie Vincent qui exerce de fortes pressions. Je sens une douleur:
-“Attends…”
D’un coup je le sens me pénétrer. La douleur est forte et présente.
-“Tu aurais dû lui mettre un doigts ou deux avant, mais ne ressort pas, ne bouge pas le temps qu’il s’habitue”. Lui dit-t-elle calmement.
-“Désolé, ça va?” Me demande-t-il.
-“Ça va aller mais va doucement”
Il n’ose à peine bouger, alors doucement j’essaye de le faire. Je souffle pour me détendre, le douleur s’estompe petit à petit. Il faut quelques minutes pour qu’elle disparaisse. Je bouge alors davantage et lui dit qu’il peut commencer. Il entame des vas-et-viens, de plus en plus profond, jusqu’à aller à sa butée où il essaye d’aller au plus loin. Puis il augmente la vitesse, il me prend avec une vraie fougue, j’espère qu’il va tenir la distance. La douleur s’est transformée en plaisir, et Jenny attend le sien. Je mouille un de mes doigts et le glisse dans son anus tandis que ma langue joue avec l’entrée de son vagin. Vincent se plaît à rentrer et sortir son sexe de mon anus pour le voir se dilater. Il me procure énormément de plaisir désormais. J’introduis un second doigt dans le cul de Jenny et elle me dit:
-“Je suis prête!”
Elle regarde Vincent et lui dit:
-“Tu vas d’abord me prendre par devant.”
Elle l’allonge sur le dos et se met sur lui en missionnaire. Sa chatte mouillée n’a aucune peine à introduire son sexe. Elle se tourne vers moi et me dit:
-“Et toi par derrière” en me faisant un clin d’oeil.
Rapidement je m’exécute, son trou est prêt. Je me met dans son dos, appuie ma verge, elle est parfaitement décontractée, je m’introduis en elle doucement. Elle fait des mouvements de bassin, lui provoquant des plaisirs des deux côtés. Étant le plus en haut, je donne davantage le rythme, qui s’accélère progressivement. Jenny commence à émettre des petits cris, puis on entend son orgasme arriver. Elle ne peux cacher sa jouissance, d’autres pensionnaires de l’auberge l’ont entendu à coup sûr! Elle s’arrête pour changer se position. Elle se tourne, empale le sexe de Vincent dans son anus et m’offre son vagin. Drôle de sensation que de sentir que la voie a déjà été écartée. On recommence notre balai pour notre plus grand plaisir. On entend Vincent qui commence à gémir. 
-“Où veux-tu venir?” Lui demande-t-elle.
-“Sur ton visage” lui répondit-il.
Il se met debout et Jenny se met à genou devant lui. Ne voulant pas rester inactif je m’agenouille à côté de Jenny. Il vient alors de façon puissante sur nos deux visages, un peu decsemence part dans la bouche de Jenny, elle recrache. Je prends alors sa verge en bouche et l’aspire comme pour la nettoyer, je recrache ensuite le surplus. Nous échangeons ensuite un regard et un baiser avec Jenny. Elle me demande où je souhaite finir. Je lui dis:
-”Dans ton cul”
Et elle m’offre son anus pour que je vienne en elle. Vincent est parti se laver. J’ai éjaculé dans l’anus de Jenny, mais elle ne veut pas que j’en sorte. Ma semence tente de s’écouler doucement. Nous nous sommes endormis nus, moi en elle.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

gaziantep escort antep escort izmir escort karşıyaka escort malatya escort bayan kayseri escort bayan eryaman escort bayan pendik escort bayan tuzla escort bayan kartal escort bayan kurtköy escort bayan ankara escort kayseri escort marmaris escort fethiye escort trabzon escort film izle bursa escort bursa escort bursa escort esenyurt escort avcılar escort ankara escort çapa escort mersin escort keçiören escort konuşanlar izle mersin escort kızılay escort escort ankara hack forum eryaman escort escort demetevler escort ankara escort bayan